Extincteurs

L’utilisation des extincteurs est un moyen clé pour lutter contre un départ de feu afin d’éviter un incendie ou un sinistre. Il existe différentes sortes d’extincteur répondant aux différents types de feu. Il faut être sûr d’utiliser le bon appareil selon les circonstances. Les extincteurs sont répertoriés comme matériel de première sécurité, leur fabrication est donc réglementée. Les classes de feu sont définies par la norme NF EN 2, il y en a quatre. La classe A concerne les feux de matériaux solides en général organique et dont la combustion forme des braises (bois, papier …). La classe B est pour les feux liquides (essence, alcool …). La classe C est celle des feux de gaz (ville, butane, propane …).Et la classe D concerne les feux de métaux (magnésium, sodium …) elle n’est pas normalisée.

Il doit obligatoirement y figurer le mot « extincteur » et le type d’agent qu’il contient, puis le mode d’emploi avec des pictogrammes, les restrictions d’utilisation, les mentions relatives au rechargement et à l’entretien et enfin les coordonnés du responsable de l’appareil.

Les extincteurs peuvent être de trois formats : portatif, mobile ou fixe. L’extincteur portatif est le modèle le plus répandu et c’est ce modèle qui se trouve le plus fréquemment chez les particuliers. Il est aussi placé à intervalle régulier dans les établissements recevant du public (ERP). Il est possible de les prendre à la main car leur poids ne dépasse pas 20 kilos. L’extincteur mobile est en principe monté sur des roues afin qu’il puisse être déplacé à la main ou tracté par un véhicule. Il a une forme de cylindre ou de sphère et pèse plus de 20 kilos. Enfin l’extincteur fixe qui comme son nom l’indique ne peut pas être déplacé. Il sert à protéger une zone déterminée et peut être mis en route automatiquement ou à la main.

Les extincteurs peuvent contenir différents agents chimiques pour maitriser un départ de feu. On distingue quatre grandes catégories. L’eau en jet pulvérisé, l’eau avec des additifs, ces deux types d’agents sont efficaces contre les feux de type A et B. La poudre qui peut être BC ou ABC (en fonction des feux qu’elle éteint). Le dioxyde de carbone ou CO2 qui agit en étouffant les feux de catégorie B et C. Sur un feu de type D, seule la poudre est utilisable.